Anapédia: Guerre

Retour à la liste des articles

Utilité des guerres

A mesure que votre pays se développe, votre territoire va finir par limiter la taille de votre population et de votre économie. Attaquer un autre pays est la principale option disponible pour augmenter son territoire.


Certaines guerres sont également menées dans le but d'éliminer un pays compétiteur, ou de lui voler de la recherche.


Pour pouvoir participer à des guerres, un pays doit d'abord atteindre le niveau 4 en technologie industrielle.



Attaquer un autre pays


Plusieurs facteurs déterminent quels pays peuvent attaquer quels autres :

  • Un pays peut attaquer au maximum 4 autres pays simultanément.
  • Un pays ne peut attaquer que des pays dont le territoire fait au moins 90% de la taille de l'attaquant.
  • Il y a une limite au nombre de guerres dont un pays peut être la cible simultanément (cette limite augmente avec la taille du territoire).
  • Les pays qui n'ont encore jamais gagné une guerre ou acheté du territoire sont considérés comme inexpérimentés et ne peuvent être attaqués que par d'autres pays inexpérimentés.
  • La plupart de ces critères ne s'appliquent pas aux 10 premiers joueurs du classement.


Dans le classement des joueurs, un bouton permet d'attaquer d'autres pays. Ce bouton change de couleur en fonction de la possibilité d'attaquer, ou non.


Icône grise : ce pays ne peut pas être attaqué.

Icône rouge : ce pays peut être attaqué.


En cliquant sur le bouton d'attaque, un écran de confirmation apparait. Si vous lancez la guerre, vos troupes commencent à se préparer et la guerre commence au cycle suivant. Déclarer des guerres diminue le bonheur.


Durant les guerres, il est impossible d'échanger du territoire.



Déroulement de la guerre

Chaque guerre se déroule durant plusieurs cycles. A chaque cycle, les pays peuvent engager de nouvelles unités. A la fin du cycle, les unités présentes s'affrontent :

  • Certaines unités dans chaque camp sont tuées.
  • La zone de territoire disputé dans le conflit augmente.
  • Le camp qui a le plus de puissance gagne la bataille pour ce cycle, et remporte des points de victoire.
  • Des points de recherche peuvent être dérobés à l'ennemi.


Les points de victoires déterminent quel pays sera finalement vainqueur du conflit, et comment le territoire disputé sera réparti entre les deux pays. Chaque pays commence la guerre avec 4 points de victoire. A chaque cycle, un nombre variable de points de victoire peut être remporté : 2 au premier cycle, 4 au second, puis 9, 9, 5, 3 et ensuite 1 point pour tous les cycles supplémentaires.


La guerre peut prendre fin de plusieurs façons :

  • Les pays acceptent de signer un pacte de paix. La guerre s'arrête et le territoire de chaque pays reste intact.
  • Les pays signent une trève. La guerre s'arrête, et le territoire est réparti entre les pays en l'état.
  • Si l'un des pays possède 16 points d'avance sur son adversaire, le vainqueur peut déclarer sa suprématie ou le perdant déclarer sa défaite. La guerre s'arrête et le territoire est réparti entre les pays, avec un bonus pour le vainqueur.


La victoire requiert une armée forte, et sa force va dépendre de trois facteurs qui sont détaillés ci-dessous :

  • Le nombre de soldats
  • Le type d'unité engagé (aériennes ou terrestres)
  • Le moral


Territoire disputé

Au fur et à mesure de la guerre, une partie du territoire des deux pays en conflit devient du territoire disputé. Une partie de ce territoire est susceptible d'être conquis par le pays gagnant à la fin de la guerre.


Le territoire conquis dépend du nombre de points de victoire. Par exemple si l'attaquant a 10 points de victoire, et le défenseur 6, alors l'attaquant peut conquérir 10 / 16 = 62.5% du territoire disputé.


Dans certains cas il est possible que le gagnant de la guerre ait d'avantage de points de victoire, mais ne remporte aucun territoire disputé, car la guerre se déroulait d'avantage sur son territoire. Cependant le gagnant de la guerre ne peut jamais perdre de territoire.


Types d'unités

Il existe deux types d'unités : les unités aériennes et les unités terrestres. Les unités aériennes augmentent la force de votre armée dans les guerres offensives. Les unités terrestrent augmentent la force de votre armée dans les guerres défensives.


Les unités aériennes, bien que n'offrant pas de force, sont d'avantage léthales et tueront plus d'unités ennemies en défense. A l'inverse, les unités terrestrent n'offrent pas de force, mais sont d'avantage léthales en attaque. Selon les cas, les unités aériennes peuvent donc être utiles en défense et vice versa.


La répartition entre unités aériennes et unités terrestres est déterminée par le pourcentage stratégique qui est configuré sur la page Guerre. Le pourcentage stratégique est choisi entre 0 et 100%, et ne peut être changé que tous les 5 cycles. Après avoir été fixé, il revient progressivement vers une position neutre à 50%.


Engagement d'unités

Pour engager des unités dans une guerre, il faut payer un coût en dollars, ainsi qu'un coût en production industrielle. En conséquence, une industrie solide est nécessaire au bon déroulement de guerres. Le coût des unités en production industrielle augmente exponentiellement avec la taille de votre armée, il est donc proportionellement plus coûteux de financer une grande armée qu'une petite.


Engager des unités fait diminuer le bonheur : le bonheur diminue en fonction de la proportion de votre population engagée :

  • Pour chaque pourcent de votre population engagée sur des guerres offensives : -8% de bonheur
  • Pour chaque pourcent de votre population engagée sur des guerres défensives : -4% de bonheur


Moral des troupes

En plus de leur type, la force de vos troupes est affectée par son moral. Le moral représente l'efficacité de vos troupes au combat et est affecté par plusieurs facteurs.


Au moment de leur engagement, le moral des nouvelles unités est déterminé par :

  • Le bonheur de la population au moment de leur engagement
  • Les lois
  • Le nombre de guerres en cours (d'avantage de guerres réduisent le moral)
  • La durée de la guerre (plus la guerre est longue, plus le moral baisse)


Au fur et à mesure de l'évolution du conflit, le moral des troupes déjà engagées évolue également en fonction du nombre de soldats tués au combat (chaque soldat tué diminue d'un peu plus le moral).