Après plusieurs semaines s'écoute, le CRSI a confirmé aujourd'hui par l'intermédiaire Pr. Jon Austin que le signal qui avait été détecté dans l'orbite de la planète Anathas était bien réel, et non pas une anomalie statistique comme estimé initialement.


Bien au contraire, les scientifiques du CRSI ont collecté et analysé des données en provenance d'antennes dans ses 84 pays membres et les résultats récemment publiés resteront probablement dans les annales comme l'une des découvertes les plus importante de ce siècle.


En effet, bien qu'ils n'aient pas encore être pu observés faut de moyens, le CRSI affirme avec 99.9% de certitude que le signal détecté provient de micro-sondes qui orbitent Anathas depuis des années, mais qui n'avaient pas encore été détectées. Le signal lui-même, très faible, a été d'abord pris pour un signal aléatoire, mais l'analyse confirme qu'il s'agit en fait d'un signal qui encode et répète en boucle les 65535 premières décimales de Pi. Cette découverte semble indiquer que ces sondes ont été délibérément mises en orbite par une civilization extra-anathasienne.


Suite à cette annonce de nombreux dirigeants Anathasiens ont annoncé qu'il était temps de mettre fin au pacte international qui donne au CRSI le droit exclusif de lancer des satellites et missions spatiales. Il semblerait que la communauté internationale se prépare pour une course vers les étoiles, après plusieurs décénnies d'exploration réalisée exclusivement par le CRSI.